Le langage du corps et le dressage pour chien

Maxime pour savoir comment dresser un chien : « Ce n’est pas ce que vous dites, mais comment vous le dites qui importe vraiment ! »

Q : J’ai amené mon chien à un cours d’obéissance mais je rencontre encore des problèmes pour lui faire comprendre ce que je veux qu’il fasse. Mon instructeur me dit que je n’utilise pas le bon ton de voix ou le langage du corps qui convient, mais je ne sais pas ce qu’il veut dire. Est-ce que vous pouvez m’aider ?

R : Puisque les chiens ne parlent pas, la langue parlée n’est pas aussi important’ pour eux que pour les humains. Bien qu’ils puissent apprendre ce que certains mots signifient, les chiens comprennent des signaux non verbaux, comme le ton de la voix, les gestes et la posture mieux qu’ils ne comprennent les mots.

dresser son chien

Par exemple, attirez l’attention de votre chien, puis, d’une voix heureuse, appelez-le en utilisant un commandement différent de celui auquel il est habitué et en prononçant un autre nom que le sien. Si son nom est Prince, dire «Ici, Jacko ! » Devinez quoi ? Même s’il n’a jamais entendu ces mots auparavant, il va encore venir parce qu’il reconnaît le ton de la voix chaleureuse que vous utilisez toujours quand vous voulez qu’il vienne.

Les chiens sont également très sensibles aux expressions faciales et au contact visuel. Il sait qu’un sourire signifie que vous êtes heureux et un air renfrogné que vous ne l’êtes pas.

Voici un autre exemple : En utilisant cette même voix joyeuse combinée avec un grand sourire, dites-lui qu’il est un terrible, affreux, misérable chien et que vous êtes vraiment en colère contre lui.

Qu’est-ce qu’il va faire ? Au lieu de se recroqueviller dans la honte, il se tortille, remue et veut vous embrasser ! Pourquoi ? Parce que vous parlez de lui avec le même ton que vous utilisez habituellement pour le louer et le féliciter. Il ne se soucie pas des mots que vous utilisez – c’est à votre attitude heureuse qu’il répond.

Comprendre ceci est une clé du dressage du chien.

Les chiens font également attention à votre posture. S’accroupir au niveau du chien l’invite à venir à vous ou de jouer. Se tenir debout droit avec vos épaules vers l’arrière est une posture plus imposante et indique au chien que vous êtes quelqu’un à respecter.

Les chiens deviennent très confus quand les expressions, les attitudes et les tons de la voix de leurs propriétaires ne correspondent pas. Si vous vous accroupissez et appelez votre chien en utilisant une voix heureuse mais avec un froncement de sourcils sur votre visage et un regard sévère dans votre œil, il ne saura pas quoi faire !

Est-il censé venir ou êtes-vous en colère contre lui ?

S’il vient, il va probablement le faire avec crainte car froncer les sourcils et avoir les yeux sévères signifient généralement quelque chose de désagréable qui va se produire ! Mais comme vos signaux sont mélangés et confus, il ne peut deviner ce que vous voulez ou ce qui va lui arriver.

Beaucoup de maîtres donnent des commandements sur un ton interrogatif : « Prince, assis ? »

Cela indique au chien que vous n’êtes pas sûr(e) de vous-même et que vous ne savez pas exactement ce que vous voulez qu’il fasse. Si vous ne savez pas, il ne le saura pas non plus ! D’autres émettent l’ordre en quelque chose qui sonne apaisant, sinistre et interrogateur le tout en même temps : « Prince, assiiiiis ? » Le pauvre chien ne sait pas du tout ce que vous essayez de faire passer et peut ne pas répondre du tout !

Afin d’être plus efficace pour dresser un chien et de bien communiquer avec lui, votre expression, les yeux et le ton de la voix doivent tous concorder et signifier la même chose. Vous devez utiliser différentes expressions et tons pour des situations différentes mais veillez à ce qu’ils soient toujours compatibles entre eux pour une même situation et intention. Lorsque vous dites à votre chien de faire quelque chose, utilisez une voix de faible intensité mais tonique, ferme et qui va directement au fait. « Prince, assis ! »

Votre expression faciale doit être neutre, ni sourire ni froncement des sourcils, vous devriez être debout et bien droit et vos yeux devraient clairement lui indiquer « Fais-le ! » – Tout ceci est alors non équivoque et cohérent pour votre chien, il comprendra sans ambiguïté ce que vous voulez et il s’exécutera.

dresser un chien

S’il obéit, donnez-lui alors un grand sourire et des félicitations avec une voix joyeuse et heureuse. Laissez-lui savoir exactement comment vous êtes heureux avec lui. S’il ne obéit pas, lui lancez-lui un regard désapprobateur et abaisser votre voix (aussi grave que vous le pouvez) pour lui asséner un court mais manifeste «non».

Savoir comment dresser un chien ne s’improvise pas. Il est indispensable de connaître certains secrets, attitudes et protocoles pour que le dressage du chien soit efficace et utile.

Vous découvrirez tous ces indispensables éléments dans le guide ci-dessous :

dressage de chien