L’entraînement à l’agilité dans le dressage de chiens

Les parcours d’agilité peuvent vous procurer ainsi qu’à votre chien, beaucoup de plaisir et de bons moments. Ils nécessitent beaucoup d’énergie, une bonne coordination entre vous et votre chien et une rapidité d’analyse et de réaction de votre compagnon. Ce sport canin peut transformer votre chien de paresseux et sédentaire en chien actif et dynamique. De plus, l’agilité est une bonne pratique pour bien dresser un chien.

Cela développera aussi la confiance de votre animal envers vous, le stimulera mentalement et participera à son bon développement physique et à bien éduquer son chien.

DRESSAGE CHIENS : l’agilité, ça consiste en quoi ?

 

Assez exigeant physiquement pour votre chien, cela consiste en gros à lui faire accomplir un parcours semé d’obstacles. Vous ou un guide d’entraînement guide un chien sans laisse, à travers une stimulation gestuelle et verbale, sur un parcours d’obstacle en obstacle. Le guide doit bien connaître le parcours et le chien doit focaliser son attention sur son guide.

Un parcours typique comprend une variété d’obstacles à franchir comme :

– passer à travers un tunnel,

– monter et descendre une palissade,

– sauter au milieu d’un pneu fixé verticalement,

– slalomer entre des piquets rapprochés,

– monter, faire basculer et descendre sur une balançoire,

– sauter des haies ou des murs,

– sauter en longueur.

L’exigence de ces parcours est donc un bon moyen de discipliner et de dresser un chien.

DRESSAGE CHIENS : objectifs de l’agilité

 

Le but principal est d’abord de prendre du plaisir vous et votre chien. Ensuite, c’est de fournir à votre chien (et à vous aussi….) de l’exercice physique, toujours bon pour la santé et pour éduquer son chien.
Ensuite, cela permet aussi de dresser un chien, de le discipliner et de canaliser positivement son énergie.

Si vous désirez aller plus loin et faire de la compétition, il faudra alors être plus exigeant, s’entraîner régulièrement, scruter très attentivement ce qui peut être amélioré pour effectuer le parcours le plus rapidement et avec le moins de pénalités possible.

Quelques règle de base de l’agilité

 

Voici quelques règles de base à respecter pour bien dresser un chien à l’agilité :

– la première fois que votre chien découvre et essaye de franchir un obstacle, assurez-vous d’aller à son rythme, ne le forcez pas ;

– connaissez ses limites et ce qu’il est capable d’accomplir ;

– assurez-vous qu’il est sous votre contrôle. Ceci réduira le risque de potentielles blessures qu’il pourrait s’infliger ;

– stimulez-le et encouragez-le, même s’il échoue. Il sera motivé, n’aura pas peur et il améliorera progressivement ses performances ainsi ;

– récompensez-le quand il atteint le but ou qu’il a été performant ;

– pratiquez chaque obstacle de façon progressive puis, ensuite, plus tard, tout le parcours ;

– concluez toujours le dressage par une appréciation positive.

Alors, n’hésitez pas. C’est un bon moyen de dresser son chien avec du plaisir.
Pour tous les détails en profondeur, consultez avec profit : TOUT pour dresser un chien optimalement et rapidement.